Municipales : Hollande pointe "un tête-à-queue" de Sarkozy

Publié le par titof

PARIS (AFP) - Le premier secrétaire du PS François Hollande a estimé mercredi que Nicolas Sarkozy avait fait "un tête-à-queue" en déclarant ne pas vouloir se "mêler" des élections municipales après avoir promis de s'engager dans le scrutin de mars.

"Ce que je n'ai pas compris, c'est que Nicolas Sarkozy, il y a une dizaine de jours, dise +C'est une élection politique, nationale, je vais m'y engager, c'est un test+, et puis trois ou quatre jours après, hier encore à Pau, il dit: +Les élections municipales, je n'ai rien à y faire+", a déclaré M. Hollande sur RMC/BFM-TV.

"Que s'est-il passé? Mon interprétation est très simple, c'est que les députés, les candidats UMP (...) ont dit à Nicolas Sarkozy: +Moins tu te mêleras des élections municipales, mieux on s'en portera+", a ajouté le numéro un du PS.

"Je crois comprendre dans ce tête-à-queue, dans cette contradiction, que la cote de Nicolas Sarkozy ne doit pas être forcément très bonne", a-t-il dit.

Mardi, lors d'un déplacement à Pau (Pyrénées-Atlantiques), le président de République a déclaré qu'il n'entendait pas se "mêler" de la campagne des municipales, alors que le 8 janvier il avait assuré qu'il "s'engagerait" dans ce scrutin.

Publié dans Actualités

Commenter cet article