L'Arche de Zoé fixée sur son sort judiciaire

Publié le par titof

C'est une audience clé pour l'association. Le tribunal correctionnel de Créteil rend aujourd'hui sa décision sur l'adaptation en droit français de la peine infligée par la justice tchadienne aux six membres français de l'ONG. Fin décembre, ils avaient écopé de huit ans de travaux forcés pour la tentative d'enlèvements de 103 enfants, qu'ils disaient orphelins du Darfour.

Le 14 janvier, le procureur de Créteil avait requis une peine de huit ans de réclusion, alors que les avocats de la défense avaient dénoncé une mascarade de procès au Tchad. Sur place, les enfants sont toujours à l'orphelinat d'Abéché (est du Tchad), leurs parents n'étant pas venus les récupérer.

AFP

Publié dans Actualités

Commenter cet article