Le procès du Sokalique aura lieu en France

Publié le par titof

PARIS (Reuters) - Le procès des auteurs du naufrage en août dernier du chalutier breton Sokalique aura lieu en France, a annoncé mardi l'Elysée.

Les îles Kiribati, où est immatriculé le cargo Ocean Jasper qui aurait coulé le chalutier au large de la Bretagne, ont adressé à la France des documents officiels permettant la tenue de l'instruction et du procès en France.

"Après de nouvelles discussions techniques, cet accord a été formalisé en droit et une dénonciation officielle des faits a été transmise hier aux autorités françaises", a déclaré le porte-parole présidentiel, David Martinon, dans un communiqué.

"Le président de la République qui avait travaillé personnellement à ce résultat se réjouit de cet aboutissement. L'affaire est désormais entre les mains de la justice française", a-t-il ajouté.

Nicolas Sarkozy avait pris cet engagement en novembre après avoir obtenu l'accord de principe de son homologue des îles Kiribati, un Etat du centre de l'océan Pacifique.

Yvette Jobard, la veuve du patron de pêche mort lors de la collision, a déclaré mardi avoir été informée la veille par l'Elysée et a fait part de sa "grande satisfaction".

Le Sokalique, un caseyeur basé à Roscoff (Finistère), avait coulé le 17 août après une collision avec un navire de commerce qui ne s'était pas arrêté pour porter secours aux pêcheurs. Six marins avaient pu être sauvés mais le patron du Sokalique, Bernard Jobard, est mort noyé.

L'Ocean Jasper, un cargo de 100 m de long dont l'armateur est turc, avait été immédiatement soupçonné et est immobilisé depuis dans le port de Brest.

Les documents adressés par les îles Kiribati aux autorités françaises devraient être transmis au procureur de la République de Morlaix Laurent Fichot chargé de l'enquête sur le naufrage.

Pascal Liétout et Pierre-Henri Allain

Publié dans Actualités

Commenter cet article