Déclaration de patrimoine : Delanoë joue la transparence, Panafieu dissimule

Publié le par titof

C'est devenu une tradition depuis le fameux épisode des déclarations de patrimoine pendant la campagne présidentielle de 2007. L'année dernière, tous les candidats avaient été invités à dévoiler leur patrimoine et Le Canard Enchaîné s'était amusé à publier plusieurs enquêtes pour montrer les limites de la transparence.

Entre François Bayrou qui se déclare paysan pour ne pas payer l'ISF, Jean-Marie Le Pen qui contourne le fisc et la sous-évaluation des patrimoines de Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, les responsables politiques n'étaient pas sortis indemnes de cette opération de transparence. L'histoire semble se répéter pour les Municipales à Paris.


Le patrimoine de Bertrand Delanoë

Le maire sortant, Bertrand Delanoë, a anticipé tous risques de polémiques, en rendant public dès le début de la campagne le montant exact de son patrimoine. Ainsi, l'actuel maire de Paris affiche un salaire de 8500 euros brut, auxquelles s'ajoutent une retraite partielle de député d'un montant de 1100 euros et une retraite de sénateur de 1600 euros. Chaque mois, Bertrand Delanoë perçoit donc environ 11 500 euros. En outre, il possède un appartement de 56m² à Saint-Germain-des-Prés et il a fait construire pour 150 000 euros une résidence secondaire dans sa ville natale, à Bizerte, en Tunisie.


Quand Françoise de Panafieu promet de le faire…

Si Bertrand Delanoë joue la transparence, il n'en est pas de même de la candidate de l'UMP, Françoise de Panafieu, qui décidément, n'en est plus à une bourde près. Ainsi, elle s'était engagée fin novembre à rendre public son patrimoine. Mais Le Canard Enchaîné, dans son édition du mercredi 23 janvier 2008, révèle que la candidate UMP ne l'a pas fait et continue de dissimuler le montant exact de son patrimoine. Interrogée par Paris-Obs la semaine dernière, elle a déclaré sans sourciller qu'elle avait tenu promesse : "Je l'ai fait, je l'ai mis sur mon site à la fin du mois de décembre. J'ai aussi publié mon bulletin de santé". Le journal satirique a consulté toutes les pages du site de campagne www.panafieu2008.fr et aucune déclaration n'a été retrouvée.


La candidate de l’UMP, une riche héritière de la famille Wendel

Pour tenter de trouver la parade, l'équipe de campagne a affirmé que l'information avait bien été publiée mais qu'elle n'avait pas été archivée. En réalité, la candidate UMP n'a pas rendu public le montant de son patrimoine tout simplement parce que celui-ci est beaucoup plus élevé que celui de son principal concurrent. Héritière de la famille Wendel, mariée à Guy de Panafieu, ancien patron de la société informatique Bull, Le Canard Enchaîné révèle qu'elle possède "une maison dans le XVIe arrondissement de Paris, une propriété sur l'île de Noirmoutier, et un portefeuille d'actions de la holding Wendel Investissement". Il est impossible de donner une estimation de ce patrimoine mais la candidate du Mouvement Populaire apparaît bien comme une riche héritière, image trop négative pour oser jouer la transparence auprès des électeurs.

*** Source

- "Les cachoteries de Panaf", Le Canard Enchaîné n°4552, mercredi 23 janvier 2008, page 2


*** Liens

Municipales à Paris
- Vidéo : Françoise de Panafieu ment, mais Serge Moati la démasque
- Bertrand le magnifique, le livre à charge contre le maire de Paris
- Jean Tibéri, l'éternel candidat aux municipales à Paris

Les politiques et leur patrimoine
- Déclaration de patrimoine : Jacques Chirac plus pauvre en 2007 qu'en 2002
- François Bayrou est agriculteur pour éviter de payer l'ISF
- Enquête sur la fortune de Jean-Marie Le Pen : le leader du FN contourne l’ISF


_____________________________________________________
Quiz : Dans quel pays Jacques Chirac est-il soupçonné d'avoir un compte secret ?

 

LA SOURCE

Publié dans Vu sur le Web

Commenter cet article