UE: le PS rappelle qu'il est "pour le Traité, pour un référendum"

Publié le par titof

PARIS (AFP) - Le PS a rappelé qu'il était "pour le Traité, pour un référendum", avant le vote du Congrès à Versailles lundi sur la révision de la Constitution, préalable nécessaire à la ratification du traité européen de Lisbonne.

Lors du point de presse hebdomadaire du PS, Bruno Le Roux, secrétaire national en charge des élections, a rappelé que son parti était "pour la ratification du traité de Lisbonne, pour un référendum".

Rappelant les deux voies de ratification -parlementaire et référendaire-, M. Le Roux a affirmé: "Nous aurions souhaité la voie du référendum, mais le président de la République ayant annoncé que ce serait une procédure parlementaire, nous nous abstiendrons pour montrer notre mécontentement sur la voie de ratification qui a été choisie."

Il y aura "ensuite un vote au parlement. Nous le regrettons. Nous voterons oui".

"Nous sommes pour le Traité, pour un référendum", a-t-il martelé. "Nous avons décidé de la position du Parti socialiste au Bureau national. Est-ce que nous décidons de la procédure d'adoption du Traité? Non. Il y a une personne qui est responsable de l'adoption du Traité par voie parlementaire, c'est le président de la République. C'est lui seul qui décide de la procédure qu'il entend mener à bien. C'est son unique responsabilité."

"Si nous avions gagné, nous aurions proposé aux Français de faire entendre leur voix par un référendum et oui, nous aurions renouvelé la position des socialistes qui seraient allé défendre le oui à l'adoption du traité."

Interrogé sur les membres du PS qui iront en ordre dispersé, M. Le Roux a évoqué la "grande diversité au sein du PS" des positionnements sur le sujet, tout en jugeant nécessaire que le PS ait une "position".

Publié dans Actualités

Commenter cet article

Frédo 05/02/2008 20:08

La décision qu'a prise la direction du P.S ne s'abstenir lors de la modification de la constitution préalable à la ratification du traité est une mauvaise décision pour deux raisons :1) Le peuple ne vote pas pour des députés afin qu'ils suivent une discipline de groupe quand ils ne sont pas d'accord mais pour qu'ils votent en leur âme et conscience.2) Il ne s'agissait pas de voter pour ou contre un traité mais pour ou contre l'application de la démocratie. Le peuple français a voté en masse contre la constitution européenne, la moindre des choses auraient été de débattre de ce traité. En s'abstenant, le P.S accorde à l'UMP le droit de passer outre la volonté du peuple et donne du crédit à ce denni de démocratie.