Grève des contrôleurs aériens: trafic très perturbé à Orly, normal à Roissy

Publié le par titof

AÉROPORT D'ORLY (AFP) - Le trafic était toujours très perturbé mardi matin à l'aéroport d'Orly, avec de nombreux retards et des annulations, et normal à celui de Roissy, au deuxième jour de la grève des contrôleurs aériens.

A Orly ouest, où opère Air France, des vols pour Madrid, Marseille ou Lyon étaient signalés comme "retardés" sur les écrans d'affichage.

A Orly sud, des vols pour Brive, Alger, Düsseldorf, Bratislava étaient annulés et beaucoup de vols annoncés "retardés", comme un avion pour Istanbul prévu à 11h30 qui devrait finalement partir à 13h20.

Des vols à l'arrivée, en provenance de Toulouse, Venise, Oslo, Eindhoven, Djerba, Tunis, étaient aussi annulés à Orly.

A Roissy, où le préavis de grève des contrôleurs entrait en vigueur ce mardi, le trafic aérien était "normal" dans la matinée, selon la direction générale de l'aviation civile (DGAC) et une source aéroportuaire.

Il y avait deux grévistes sur une quarantaine de contrôleurs aériens à l'oeuvre mardi matin, selon cette source aéroportuaire.

Pour la journée de mardi, la DGAC a prévu un vol sur deux annulé et des retards à Orly, ainsi que "quelques retards" à Roissy.

A Toulouse, dix-sept navettes sur trente et une à destination d'Orly sont annulées mardi, contre douze lundi. Il n'y a aucune annulation de prévue pour Roissy. Mais des retards d'une à trois heures sont à envisager pour les deux aéroports parisiens.

Lundi à Orly, un vol sur deux a été annulé et des retards de deux heures en moyenne ont été enregistrés. A Roissy, des retards d'une demi-heure étaient enregistrés sur certains vols, selon la DGAC.

La CGT, syndicat majoritaire chez les contrôleurs aériens d'Orly (52% des voix aux élections professionnelles de 2006), et d'Athis-Mons (60%), a déposé un préavis du 11 au 15 février à Orly, du 11 au 13 février à Athis-Mons et du 12 au 13 février à Roissy, où la CGT n'a recueilli que 16% des voix.

La CGT proteste contre la première phase d'un regroupement des trois centres de contrôle aérien de la région parisienne (Orly, Roissy, Athis-Mons) à Athis-Mons envisagé d'ici 2015-2017 et qui prévoit d'envoyer une partie des contrôleurs aériens d'Orly à Roissy dès 2011.

Publié dans Actualités

Commenter cet article