L’histoire d’une mascarade.

Publié le par titof

Après le putsch de Jean Sarkozy contre David Martinon à Neuilly, dimanche dernier, l’UMP s’est ralliée au candidat dissident Jean-Christophe Fromantin. Une décision qui a été prise dans la panique la plus complète. A tel point que Devedjian avait oublié d’en prévenir le principal intéressé, Fromantin lui-même. Ce qui ne l’a pas empêché de présenter ce soutien comme le résultat d’un accord murement réfléchi. Pour savourer ce grand moment de bravoure cathodique, c’est ici.

Publié dans Vu sur le Web

Commenter cet article