Paris: Panafieu traite Delanoë de "tocard" et qualifie ce terme de "sympa"

Publié le par titof

PARIS (AFP) - La candidate de l'UMP à la mairie de Paris, Françoise de Panafieu, a qualifié de "tocard "son adversaire PS, le maire sortant Bertrand Delanoë, estimant par la suite que ce mot était "plutôt sympa", selon deux vidéos visibles jeudi.

"Regardez-le... quel tocard!", a lancé Mme de Panafieu à propos de M. Delanoë devant une équipe de Dimanche+ sur Canal Plus.

Souriante, un rien désabusée, la député-maire du XVIIe arrondissement désignait le maire de Paris qui passait dans les couloirs de l'Hôtel de Ville, à quelques mètres d'elle sans la voir. Il était entouré de plusieurs journaliste, alors qu'elle-même était isolée.

"C'est une insulte, tocard?", s'est ensuite justifiée la candidate UMP dans une autre vidéo disponible sur LCI.fr. "Honnêtement, tocard est plutôt sympa", a-t-elle ajouté, filmée en toute décontraction à la table d'un café.

Mme de Panafieu a plaidé pour "ne pas être tout le temps dans le politiquement correct".

En revanche, "le mot +salope+ est grossier", a-t-elle estimé, interrogée sur l'insulte lancée par le secrétaire général de l'UMP Patrick Devedjian à l'ex-députée UDF du Rhône Anne-Marie Comparini (MoDem) en juin dernier. "Il ne faut pas aller dans la grossièreté".

Bertrand Delanoë a répondu en ironisant sur la "finesse" de son adversaire UMP, lors d'une réunion publique dans le XVIIème arrondissement.

"Par moment, elle fait franchement dans la finesse... Mais je préfère être tocard et faire comme je fais", a lancé M. Delanoë dans le fief de Mme de Panafieu qui l'avait qualifié de "tocard" devant des journalistes.

Devant des dizaines de militants réunis au Chapiteau des Turbulents, le maire, célibataire et sans enfant, a raconté comment la candidate à la mairie de Paris, lors d'un débat sur les crèches, l'avait apostrophé sur sa vie personnelle, lui disant, selon lui : "Vous n'y connaissez rien à la famille, aux femmes, aux enfants..."

Or "il a fallu un maire (de Paris) célibataire et sans enfants pour passer à cinq cents nouvelles places de crèche" dans le XVIIe arrondissement au cours de la mandature qui s'achève, a souligné M. Delanoë en décriant le bilan en la matière de la droite.

"Le tocard que je suis va lancer un défi à Mme de Panafieu (...): qu'elle nous sorte la preuve, la trace de son vote favorable pour la prolongation du tramway" dans le XVIIe arrondissement, a-t-il encore lancé. "Dans son cas c'est impossible!"

M. Delanoë, était venu apporter son soutien à la candidate PS Annick Lepetit pour la mairie du XVIIe.

 

Un bon coup de pied aux fesses (panafieu), c’est tout ce qu’elle mérite…Aux urnes Citoyens, il est grand temps que cette clique prenne une clinquante claque, en espérant que cette chute ne fera pas trop….bling, bling, bling, bling, car depuis le temps que ce bruit dure, cela me casse les oreilles.

A bon entendeur…

Christophe

Commenter cet article