Shoah: la LICRA émet "des doutes" sur la proposition de Nicolas Sarkozy

Publié le par titof

PARIS - La Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA) émet vendredi "des doutes" sur la proposition de Nicolas Sarkozy de confier la mémoire d'un enfant français victime de la Shoah à chaque élève de CM2, même si ce projet est "certainement motivé par de louables intentions".

"L'enseignement de l'histoire ne saurait passer prioritairement par le recours à l'émotion car cela conduit à tous les anachronismes et confusions, puisque le temps est aboli par l'approche identificatoire", affirme la LICRA dans un communiqué. "Profiter de l'immaturité psychologique de jeunes élèves de CM2 ne nous paraît pas judicieux si c'est l'histoire que l'on veut transmettre", poursuit l'association.

Et de poser la question: "Est-il sage, à l'âge où l'enfant construit sa personnalité, de lui demander de s'identifier à un enfant mort et porter la responsabilité d'être le 'gardien' de son souvenir?".

Mercredi soir, lors du dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), le président de la République a annoncé que tous les enfants de CM2 se verront confier à partir de la rentrée 2008 la mémoire de l'un des 11.000 enfants français victimes de la Shoah. Lors d'un déplacement sur l'éducation à Périgueux, vendredi, Nicolas Sarkozy a longuement défendu cette idée, expliquant qu'"à un enfant, on doit lui dire la vérité" et qu'"on ne traumatise pas les enfants en leur faisant ce cadeau de la mémoire d'un pays". AP

Publié dans Actualités

Commenter cet article