Panafieu, Dati, les bonnes soeurs et les cantiques

Publié le par titof

PARIS (Reuters) - Françoise de Panafieu a défendu mardi le choix de Rachida Dati comme tête de liste de l'UMP dans le VIIe, un arrondissement parisien auquel la ministre de la Justice serait socialement adaptée selon elle puisqu'elle a été élevée "chez les bonnes soeurs".

Interrogée sur Radio Classique, la candidate de droite à la mairie de Paris ne s'est pas prononcée sur le nom du futur maire du VIIe, Rachida Dati ou le numéro deux de sa liste, le maire sortant Michel Dumont.

Le parachutage de cette proche du chef de l'Etat dans un arrondissement acquis à la droite - 75% des électeurs y ont voté Sarkozy en mai dernier - a fait grincer des dents localement où un ancien conseiller municipal a lancé une liste dissidente.

La garde des Sceaux est "entourée d'élus du VIIe arrondissement. Elle habite elle-même le VIIe arrondissement", a fait valoir Françoise de Panafieu.

"Et on va être clair, elle ne peut pas le dire alors je vais le dire à sa place: elle a été élevée chez les bonnes soeurs et elle connaît mieux les cantiques que certains qui s'en revendiquent", a-t-elle ajouté.

Au lendemain d'une soirée de soutien d'artistes et intellectuels en faveur de Bertrand Delanoë, la candidate UMP a expliqué que ce genre de rassemblement n'était pas sa façon de fonctionner.

"Qu'ici ou là il y en ait un ou une qui dise qu'il vous soutient à l'occasion d'une prise de parole, pourquoi pas. Mais de regrouper comme ça sous forme de paillettes que vous accrochez à votre chapeau des personnalités n'est pas forcément ma tasse de thé", a-t-elle déclaré.

Plusieurs personnalités réputées proche de la droite, Line Renaud ou Régine, ont signé le "manifeste des Talents de Paris" pour appeler à la réélection du maire socialiste sortant.

Laure Bretton

Publié dans Actualités

Commenter cet article